Vous rêvez depuis longtemps de vous lancer en affaires et vous êtes maintenant prêt à réaliser votre projet. Vient alors le moment où vous devez obtenir un financement pour que votre rêve se concrétise. Voici quelques précieux conseils qui vous permettront d’optimiser vos chances de succès lors de la première rencontre avec votre directeur de comptes.

  • Racontez votre rêve et décrivez clairement votre projet

Afin que votre directeur de comptes comprenne bien votre projet et le vende à la gestion des risques de son organisation, il importe de le mettre par écrit à l’aide d’un plan d’affaires. Il s’agit d’un outil indispensable pour vous aider à le convaincre que votre entreprise a tout pour réussir.

Être prêt, c’est, à titre d’exemple, arriver avec un rapport d’évaluation environnementale ou un rapport d’inspection si vous comptez acheter une bâtisse et planifier un budget minimalement pour la première année. Envisager les risques et anticiper plusieurs scénarios possibles est primordial. Ceux-ci doivent tous être crédibles et appuyés de documentation. Présentez-les à votre partenaire financier de façon honnête et expliquez comment vous prévoyez surmonter les épreuves qui pourraient survenir.

Arriver préparé à la rencontre vous permettra d’être en mesure de mieux fournir les informations demandées. Il vous sera ainsi plus aisé d’établir un climat de confiance et une relation de partenariat.

  • Démontrez que vous connaissez bien votre secteur d’activité

Expliquez en quoi vous allez vous différencier de la concurrence. Il est important de bien connaître son industrie afin d’avoir en main les arguments nécessaires pour convaincre votre directeur de comptes et vos clients potentiels de faire affaire avec vous.

  • Soyez concret! Une entreprise ne vit pas juste d’un rêve

Obtenez des lettres d’intention, un carnet de commandes, des budgets réalistes, etc. Montrez que vous êtes entouré d’une équipe forte, autant à l’interne qu’à l’externe, pour vous appuyer afin de démontrer le sérieux de votre démarche. Celle-ci peut être composée de professionnels tels qu’un comptable, un notaire ou un fiscaliste.

  • Impliquez-vous financièrement

Votre conseiller financier souhaitera voir que vous êtes en mesure d’investir financièrement dans votre rêve. Montrez-lui que vous croyez en votre projet et que vous serez capable de réinvestir en cas de besoin, qu’il n’est pas seul au bâton si des imprévus surviennent.

  • Maintenez une bonne cote de risque personnelle

La plupart des institutions financières ont des systèmes de Credit scoring pour les prêts de plus petite envergure. Certaines institutions feront des vérifications de votre historique personnel de crédit pour des prêts allant jusqu’à 1 250 000 $. Adopter de saines habitudes de crédit vous sera certainement favorable.

  • Soyez transparent, honnête et intègre

Donnez l’heure juste, les banquiers n’aiment pas les surprises. Vous devez le mettre au fait si vous avez de mauvaises nouvelles et lui présenter votre plan de match pour redresser la situation. Ce dernier a besoin de sentir que vous êtes en contrôle.

Gardez en tête que votre directeur de comptes ne peut pas tout faire dans le financement. Son rôle varie selon les étapes et le type de biens à financer. En revanche, il saura vous guider dans votre recherche des différentes sources de financement s’offrant à vous.

 

Daniel Turgeon

Directeur général

Desjardins Entreprises Haut-Richelieu–Yamaska

Retour Tous les conseil d'expert