Budget fédéral 2019-2020

Un budget qui manque de mordant !

 

Granby, le 19 mars 2019 – À la suite de l’annonce du budget 2019 du ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, la Chambre de commerce Haute-Yamaska souligne les initiatives présentes comme l’allocation de soutien à la formation, les investissements dans Internet haute vitesse et l’appui aux producteurs qui seront utiles aux entreprises de la région.

 

Néanmoins, il faut des moyens plus importants et leur déploiement rapide pour assurer la compétitivité des entreprises et la capacité des employés de répondre aux exigences du marché du travail actuel et futur.

 

FORMATIONS

Nous connaissons tous la situation actuelle au sein des entreprises. La rareté de main-d’œuvre ralentit le rythme et nuit à l’économie. Des mesures doivent être prises et c’est pourquoi nous saluons la bonification de l’exemption des gains du supplément de revenu garanti, qui incitera les travailleurs expérimentés à faible revenu, les plus susceptibles à avoir besoin de travailler, à rester sur le marché du travail.

Nous soulignons également les mesures fiscales pour ne pas pénaliser les personnes âgées qui désirent demeurer sur le marché du travail – bonne nouvelle dans une situation de rareté de main d’œuvre.

 

Le gouvernement a également compris l’importance d’investir en formation, mais ce qui est proposé dans le budget est nettement insuffisant et sa mise en place progressive ne permettra probablement pas de faire face aux défis urgents du marché du travail. L’Allocation canadienne pour la formation qui comprend à la fois un crédit pour la formation non imposable et une prestation pour couvrir des dépenses quotidiennes aurait dû être mise en place cette année. De plus, est-ce vraiment avantageux?

 

GESTION DE L’OFFRE

65% du territoire de la Haute-Yamaska est zoné agricole. Il est donc normal de se pencher sur les sommes octroyées aux producteurs laitiers, de volaille et d’œufs, suite au dossier sur la gestion de l’offre. Plusieurs productions animales dans la région sont bien développées et assurent la vitalité de la MRC. La volonté du gouvernement fédéral de continuer de collaborer avec l’industrie est essentielle. Nous espérons également que les prochaines mesures seront calculées afin que les producteurs et transformateurs québécois reçoivent leur juste part des compensations.

 

INTERNET HAUTE VITESSE

Nous espérons que les sommes seront déployées rapidement et que les programmes feront l’objet d’une évaluation de performance afin d’assurer aux entreprises d’avoir accès aux technologies numériques nécessaires aujourd’hui. Présentement, l’absence ou quasi absence de l’Internet haute vitesse nuit au développement de certaines entreprises de la région.

 

En conclusion, nous soulignons certaines initiatives du gouvernement fédéral, mais espérons qu’il passera à la vitesse grand V pour nos entreprises. Il en est de même pour le budget provincial qui sera déposé le 21 mars prochain.

 

-30-

Renseignements :

Claude Surprenant

Directrice générale

Chambre de commerce Haute-Yamaska

c.surprenant@cchy.ca

450-372-6100, poste 2

Retour